SFR Presse
La Croix
14 octobre 2019

La situation dans le nord de la Syrie accroît-elle le risque de terrorisme ?

4 min

La Turquie a accusé, lundi 14 octobre, les forces kurdes d’avoir relâché des membres de Daech, en réponse à l’offensive turque dans le nord de la Syrie. La veille, la France se disait « inquiète », après la fuite d’un camp en Syrie de 800 proches de djihadistes étrangers. « S’il n’y a plus d’attentats chez vous, c’est grâce au combat des Kurdes », a rappelé à l’adresse des Européens, Nafiyé Atac,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :