SFR Presse
Midi Libre
11 octobre 2019

Assignés en justice pour nuisance olfactive de leurs deux percherons

Lola Thierry , lthierry@midilibre.com

2 min

Lola Thierry
 , lthierry@midilibre.com
Lola Thierry , lthierry@midilibre.com

La voisine du domaine Borie de Maurel se plaint de l’odeur des deux chevaux. Les vignerons du Domaine Borie de Maurel, dirigé par Michel Escande à Félines-Minervois, travaillent en agriculture biologique depuis 1989. C’est en 2002 qu’ils accueillent deux chevaux, des percherons de 6 mois, sauvés de l’abattoir, pour « remémoriser la culture de la vigne au cheval ». Ils participent, pour le vigne

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :