SFR Presse
Le Figaro
24 septembre 2018

Violence et érudition des Motais de Narbonne

CHRONIQUE  Un couple de passionnés d’art ancien dévoile ses trésors et ses passions secrètes au Musée des beaux-arts d’Orléans.

Adrien Goetz

2 min

Adrien Goetz
Adrien Goetz

Il faudrait le dessin affectueux et la tendresse de Sempé pour immortaliser Héléna et Guy Motais de Narbonne : un couple à l’élégance classique et discrète, incarnant une forme de bonne éducation à l’ancienne, cerné d’immenses tableaux où rivalisent les scènes les plus violentes. Des toiles italiennes et françaises où se bousculent David brandissant la tête sanglante de Goliath, Antiochus ordonna

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :