SFR Presse
L'Union
9 octobre 2018

Condamné pour avoir parlé à un détenu

1 min

Un homme a été interpellé, samedi à 20 heures, alors qu’il parlait avec des prisonniers de la maison d’arrêt, boulevard Robespierre. Or la communication avec un détenu est un délit. L’individu a reconnu les faits, disant avoir répondu à des insultes. Jugé en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC), il a écopé de 60 jours-amende à 10 €.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :