SFR Presse
Le Figaro
21 octobre 2018

Les enfants trop gros à 3 ans risquent de le rester

Le repérage est important, mais la nécessité de les faire maigrir à cet âge reste débattue.

Anne Prigent

3 min

Anne Prigent
Anne Prigent

OBÉSITÉ Un nourrisson potelé, voire dodu, cela ravit les parents. Et c’est normal. Mais si les plis et les bourrelets ne fondent pas lorsque l’enfant grandit, ils commencent à s’inquiéter. Leur chérubin ne risque-t-il pas de devenir obèse ? Seul le calcul de son indice de masse corporelle - poids (en kilos) divisé par taille (en mètre) au carré - permettra de le savoir. Il est en effet impossible

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :