SFR Presse
Le Figaro
3 mai 2019

La pensée conservatrice, mal aimée de l’université américaine

L’enseignant en science politique à Harvard* déplore l’expulsion graduelle des penseurs conservateurs des campus américains, où la gauche progressiste est de plus en plus hégémonique. Un manque de pluralisme qui nuit à la délibération démocratique.

MAY, PAUL

4 min

3 likes

MAY, PAUL
MAY, PAUL

Professeur depuis cinquante ans à l’université de Harvard et spécialiste réputé de Machiavel et de Tocqueville, Harvey Mansfield devait donner un discours à l’occasion d’un gala organisé à l’université Concordia, au Canada. Or, l’invitation a récemment été annulée. Dans un article publié dans le Wall Street Journal le 14 avril dernier, Mansfield affirme que cette volte-face s’explique par les p

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :