SFR Presse
Nice Matin
27 août 2019

« Plus de seringues par terre et moins de risques »

3 min

Ses bras massifs en ont secouru plus d’un. Cela fait vingt ans que Bruno Blasi travaille auprès des toxicomanes. Dont six au Caarud (Centre d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogues) Lou Passagin, géré par le groupe SOS solidarités, qui accueille les usagers de drogue au port. Dans son bureau aux murs rouges, l’Italien au bouc poivré-blanc gère une équipe de

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :