SFR Presse
La Provence
25 janvier 2020

"Discours coupables" contre "violences d’État"

2 min

Quelques heures avant que le projet de loi sur la réforme ne passe en Conseil des ministres, Emmanuel Macron a dénoncé sans les nommer ceux qui attisent, par "des discours politiques extraordinairement coupables", la violence politique et sociale, s’attirant la réplique d’une partie de l’opposition, qui lui a renvoyé la responsabilité du durcissement des rapports sociaux. "Aujourd’hui s’est instal

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :