SFR Presse
Le Figaro
12 août 2019

Réduire les portions pour préserver sa santé

Cécile Thibert

1 min

Moins de viande et de charcuterie, plus de légumineuse. C’est, en substance, ce que préconise l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) dans ses dernières recommandations de 2017. Pour les suivre à la lettre, il ne faudrait pas manger plus de 500 grammes de viande par semaine (hors volaille), soit quatre steaks. La charcuterie ne fait pas exception : il est déconseillé d

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :