SFR Presse

Thilliez joue avec nos nerfs

Pour son 18e polar, Franck Thilliez nous plonge dans un monde hyperconnecté et très réaliste. Effroyable et brillant, « Luca » se dévore.

Sandrine Bajos

2 min

1 like

Sandrine Bajos
Sandrine Bajos

Brûlant d’actualité, totalement addictif et terriblement angoissant. Franck Thilliez frappe fort avec « Luca », son 18 e polar en librairies, et il ne nous ménage pas. Attention, une fois commencé, vos nuits seront courtes, car ce pavé de près de 550 pages se dévore. Mais qui est Luca, héros malgré lui de ce thriller et dont on ne cesse de se demander qui se cache derrière son prénom ?

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :