SFR Presse
Le Figaro
9 avril 2019

Le parquet antiterroriste classe une plainte contre Tereos

Le numéro deux mondial du sucre, qui traverse une grave crise de gouvernance, avait été accusé de livraison de sorbitol à Daech.

Paule Gonzalès

3 min

JUSTICE Une enquête classée en trois semaines. Mardi, le parquet antiterroriste de Paris a estimé sans objet la plainte déposée par huit betteraviers contre le numéro deux mondial du sucre, le groupe coopératif français Tereos. Ces huit « coopérateurs » l’accusaient d’« actes de terrorisme et complicité d’actes de terrorisme » avec le groupe Daech à l’occasion de livraisons de sorbitol, un édulco

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :