SFR Presse
La Voix du Nord
3 octobre 2018

Coup de gueule (bis)

1 min

J’ai lu avec intérêt le courrier de l’aide-soignant (paru le jeudi 27 septembre, sur la non-reconnaissance de ce métier) et comprends sa détresse : beaucoup de gens ont des a priori sur les professions sans savoir ce qu’il s’y passe. Moi, comme enseignante, je subis les mêmes réflexions, surtout à propos des vacances (bien méritées) mais ils ne se rendent pas compte de la responsabilité que l’on a

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :