SFR Presse
Le Figaro
3 septembre 2019

Les quatre angoisses qui dessinent l’horizon politique de notre temps

Grand déclassement, grand remplacement, grand réchauffement et grand renversement sont les quatre peurs contemporaines, éprouvées par des segments différents de la population française, argumente l’ancien élève de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm*.

Olivennes, Simon

4 min

Olivennes, Simon
Olivennes, Simon

L’un des ponts aux ânes du discours antipopuliste consiste en ceci : le décrédibiliser au nom de son utilisation, évidemment néfaste, de la peur comme émotion politique. Tout homme politique ayant le malheur d’évoquer un sujet déplaisant aux oreilles chastes des bien-pensants est instantanément accusé de jouer sur l’inquiétude, de l’entretenir, pire encore, de la susciter. Ce rejet atavique es

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :