SFR Presse
Le Figaro
12 août 2019

En Argentine, la déroute du président Macri

Le candidat kirchnériste l’a devancé de 15  % aux primaires. Le peso a perdu près de 19 % de sa valeur.

Patrick Bèle

2 min

1 like

AMÉRIQUE LATINE « Ces élections définissent les trente années qui viennent » pour l’Argentine, a déclaré le président Mauricio Macri en votant dimanche. S’il dit vrai, alors le péronisme version Kirchner a de beaux jours devant lui. Les résultats sont sans appel : Alberto Fernandez, qui se présentait avec l’ex-présidente Cristina Kirchner comme candidate à la vice-présidence, a recueilli 47,65 % d

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :