SFR Presse
Sud Ouest
27 septembre 2018

LE PIÉTON

1 min

s’est d’abord demandé comment ce vélo, accroché devant la gare, hier matin, avait bien pu se retrouver par terre. Puis,enobservantautourde lui, a constaté qu’une poubelle était également couchée au sol un peu plus loin. Et qu’un deuxième vélo, lui aussi accroché à une barrière en face de la gare, était tombé au sol. Des indices suffisants pour soupçonner le vent, d’autant que le deux-roues ci-dess

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :