SFR Presse
L'Indépendant
15 juin 2018

L’enquête sur la vidéo anti-ours progresse : trois militants entendus

2 min

Trois responsables de l’association anti-ours ASPAP sont entendus sous le régime de la garde à vue depuis jeudi 8 h 30 dans trois gendarmeries différentes du département de l’Ariège sur la diffusion en septembre d’une vidéo antiours, a-t-on appris auprès de l’association. ■ Soutien devant la gendarmerie Quatre tracteurs ont été installés devant l’entrée de la gendarmerie de Pamiers en soutien à Ph

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :