SFR Presse
Midi Libre
26 juillet 2019

Meg Hewitt, l’exploreuse d’âme

1 min

La figure C’est dans sa toute nouvelle galerie du Plan de la cour à Arles qu’Anne Clergue présente jusqu’au 7 septembre les travaux en noir et blanc de la photographe australienne Meg Hewitt. Baptisée Tokyo est à vous, cette exposition retrace trois ans d’un périple dans un Japon en plein doute après le tsunami et l’effondrement du réacteur nucléaire de Fukushima en mars 2011. « Il régnait dans le

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :