SFR Presse

Quarante agents des finances publiques devant le tribunal administratif

Ch.D.

2 min

« Nous nous sentons insultés par nos dirigeants ». Après deux mois de mobilisation, de blocages, de grève, le mouvement social au sein des Finances publiques a pris un nouveau tournant. Et le bras de fer s’est musclé. Hier, quarante agents haut-garonnais des finances publiques issus des centres de Saint-Gaudens, de la Cité administrative, des Carmes, du Mirail étaient convoqués devant le tribunal

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :