SFR Presse
Courrier Picard
23 août 2019

Au volant de son poids lourd avec 1,6 gramme d’alcool dans le sang

1 min

Ce mardi 20 août, le déjeuner est bien arrosé : un apéritif, trois verres de whisky et du vin. Un dangereux cocktail qui n’empêche pas le chauffeur routier de reprendre le volant. Lors de la livraison, Olivier Audegond sent l’alcool, ses yeux brillent, la bouche est pâteuse et son élocution approximative. Son client, inquiet, prévient l’employeur. Les gendarmes finissent par interpeller le conduct

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :