SFR Presse
Libération
14 juillet 2019

Asma al-Assad, la fée devenue sorcière

On louait sa modernité et son intelligence au point de la présenter comme l’incarnation de la femme orientale occidentalisée. Prise dans la spirale de la guerre et solidaire de son mari, la First Lady syrienne se retrouve à participer à la propagande du régime Al-Assad.

6 min

La comparaison avec Lady Di s’est imposée lors de sa première grande sortie internationale, en 2002. Asma et Bachar al-Assad étaient reçus au palais de Buckingham, une première pour un chef d’Etat syrien. Au cours de ce voyage officiel de quatre jours au Royaume-Uni, la presse britannique a essentiellement couvert et couvé du regard la tournée de la First Lady syrienne. Tandis que son président de

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :