SFR Presse
Le Figaro
26 novembre 2018

Le Royaume-Uni met la pression sur Facebook

Après une procédure rarissime, le Parlement britannique espère trouver des réponses sur Cambridge Analytica.

Lucie Ronfaut

3 min

Lucie Ronfaut
Lucie Ronfaut

TECHNOLOGIES C’est un événement rarissime. Le Parlement britannique a saisi ce week-end des documents confidentiels appartenant à Facebook, afin d’en savoir plus sur l’affaire Cambridge Analytica, qui secoue le réseau social depuis le début de l’année. « C’est une initiative exceptionnelle, mais il s’agit aussi d’une affaire exceptionnelle, a commenté Damian Collins, député à la tête de la commis

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :