SFR Presse
Var Matin
10 novembre 2018

Il voulait poignarder Macron

1 min

Les quatre suspects dans l’affaire du projet d’attaque visant Emmanuel Macron sont passés aux aveux lors de leur garde à vue à la DGSI, a annoncé, hier, France 2. Ils ont ainsi détaillé le plan que Jean-Pierre B., le meneur présumé, avait prévu pour attaquer au couteau le président de la République, le 6 novembre, durant les commémorations du 11-Novembre à Charleville-Mézières (Ardennes).

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :