SFR Presse
Libération
25 février 2019

Au Sénégal, le «coup KO» de Macky Sall contesté par l’opposition

1 min

contesté par l’opposition Les Sénégalais se sont réveillés dans le brouillard, lundi. Le camp du chef de l’Etat sortant a revendiqué une victoire dès le premier tour à l’élection présidentielle de dimanche, assurant que Macky Sall avait récolté «au moins 57%» des voix. Une heure plus tôt, ses deux principaux adversaires, Idrissa Seck et Ousmane Sonko, avaient pourtant écarté cette possibilité. Al

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :