SFR Presse
Le Figaro
3 juillet 2019

Antipopulisme et écologisme sont les deux pôles du catastrophisme contemporain

L’apocalyptisme est à la mode, remarque l’historien des idées* et le grand récit de l’effondrement est désormais au cœur des discours politiques. Il invite à sortir du manichéisme qui fait de l’écologie le « parti du Bien » et du populisme le « parti du Mal ».

Pierre-André Taguieff

3 min

Pierre-André Taguieff
Pierre-André Taguieff

Ce qui caractérise le moment présent, c’est le goût du catastrophisme. L’alarmisme est à la mode et l’apocalyptisme se répand à grande vitesse dans les opinions militantes. Dans le champ politique délesté de son axe gauche-droite et de ses repères rassurants, deux partis informels de la peur se partagent la gestion et l’exploitation des passions dominantes : l’antipopulisme et l’écologisme. Le c

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :