SFR Presse
Le Figaro
14 juin 2019

Au Festival d’Annecy, l’animation française s’émancipe

CINÉMA Face aux mastodontes américains et japonais, les dessins animés français tirent leur épingle du jeu en cherchant à séduire un public adulte.

Bernard, Alexandre

3 min

Bernard, Alexandre
Bernard, Alexandre

Tout le monde vous le dira au Festival d’Annecy : l’animation française se porte bien. Troisième pays producteur derrière les États-Unis et le Japon, la France et ses longs-métrages animés bénéficient d’une cote de popularité qui ne faiblit pas et de résultats économiques rondelets. Pour preuve, le succès d’Astérix : Le secret de la potion magique, qui a rassemblé plus de 3 millions d’entrées ou

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :