SFR Presse
La Dépêche du Midi
8 janvier 2019

Un mois après les casseurs, Saint-Cyprien ne s’en remet pas

Cyril Doumergue

2 min

Cyril Doumergue
Cyril Doumergue

l’essentiel t Les stigmates du samedi 8 décembre 2018 sont encore visibles sur les devantures des commerces de l’avenue Etienne-Billières et de la place de la Patte d’Oie, à Toulouse. Beaucoup n’ont pas enlevé les panneaux de contre-plaqué mis en place pour protéger les vitrines. L’Acte IV du mouvement des Gilets jaunes, infiltré par de nombreux casseurs, a laissé des traces. Le tabac-presse de

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :