SFR Presse
Le Figaro
17 octobre 2018

Milan, son territoire d’expression

Catherine Saint-Jean

3 min

Immeubles, églises, banques, maisons privées, sièges d’entreprises… De 1925, date de sa ­première réalisation - Casa de la via Randaccio - jusque dans les ­années 1970, Gio Ponti fait de la capitale lombarde son terrain de jeu favori. Soit près d’une quarantaine de bâtiments, dont la ­plupart sont conservés dans leur état d’origine. Des pépites architecturales, témoins d’une créativité débordante

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème

Vanity Fair
21 novembre 2018

BIJOU de famille

14 min

2 likes

L'Express
17 octobre 2018

La magie Gio Ponti

4 min