SFR Presse
Le Figaro
18 novembre 2019

Les ailes d’un papillon de mer modifiées par l’acidité de l’océan

Ce minuscule mollusque de l’Antarctique pourrait être un bon indicateur de la qualité des eaux.

Marc Cherki

2 min

ENVIRONNEMENT Les battements d’ailes d’un papillon de mer pourraient-ils déclencher un cataclysme à l’autre bout de la planète ? Ce n’est pas sûr ! Mais des scientifiques ont démontré que l’anatomie d’un escargot de mer de l’Antarctique, en particulier ses deux ailes qui lui servent à se propulser dans l’eau comme un insecte dans l’air, est modifiée par l’acidité de l’océan. Cet invertébré pourrai

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :