SFR Presse
Libération
11 juin 2019

Wendie Renard, la tête la première

La défenseuse française a marqué l’ouverture du Mondial par son doublé. Sur le terrain, et en dehors, son calme et sa détermination impressionnent.

2 min

Un pivot NBA au milieu d’enfants en bas âge : c’est l’impression qu’a donnée Wendie Renard vendredi lors de la victoire des Bleues sur la Corée du Sud (4-0) avec ses deux buts de la tête, survolant une défense coréenne dépassée par le 1,87 m de la Martiniquaise. Si sa taille est pour beaucoup dans sa domination aérienne, son timing impressionne : elle inscrit son deuxième but au niveau du point de

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :