SFR Presse
Libération
21 août 2019

2 000

1 min

C’est le nombre de comptes fiscaux de contribuables piratés par des hackeurs fin juin dans le but de modifier leurs déclarations d’impôts… Ces intrusions ont néanmoins été rapidement bloquées et n’ont pas eu de conséquences, a déclaré ce mardi la Direction générale des finances publiques (DGFiP). Selon le Canard enchaîné, qui a révélé cette cyberattaque, les pirates ont le plus souvent ajouté des

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :