SFR Presse
Sud Ouest Dimanche
11 août 2019

Contis : le courant passe entre forêt et océan

Textes : Sylvain Cottin Photos : Philippe Salva

3 min

Textes : Sylvain Cottin Photos : Philippe Salva
Textes : Sylvain Cottin Photos : Philippe Salva

SANCTUAIRES DE LA NATURE (5/7) Voici d’abord un paradoxe de la nature… humaine. Puisqu’il s’agit de conter les charmes de paysages préservés, avouons d’emblée que celui-ci tient en partie de la main de l’homme : autrefois si leste et inspirée que cela ne saute plus qu’aux yeux de rares initiés. « Jusqu’au milieu du XIXe siècle, deux immenses étangs marécageux retenaient l’eau du courant bloquée en

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :