SFR Presse
Sud Ouest
7 janvier 2019

« Il va falloir relever la tête » Benoît Costil

1 min

« C’est évidemment un sentiment de grande déception qui domine, un petit peu de honte aussi. On paie cher ce soir, parce qu’on a joué trente minutes et que derrière, on n’a pas vraiment existé, sans forcément avoir été mis en danger. Cela nous coûte une élimination. Les scénarios coupe de France, vous les connaissez aussi bien que moi, on l’a vu tout le week-end et voilà. Il aura suffi d’une occas

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :