SFR Presse
Courrier Picard
2 février 2019

“NOUS SOMMES RENTRÉS ESTROPIÉS, MARQUÉS À VIE”

3 min

OISE Toujours pas remis de ses blessures, le Compiégnois Antonio Barbetta a eu l’idée de la marche blanche qui se déroulera ce samedi pour les victimes des violences policières. Il nous reçoit dans un modeste pavillon près de Thourotte (Oise), au moment où les chaînes d’info diffusent la décision du jour. Le Conseil d’État refuse de suspendre l’usage du LBD (lanceur de balles de défense) lors des

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :