SFR Presse
La Provence
29 avril 2019

Le délicat travail des maires contre la radicalisation

Delphine TANGUY,dtanguy@laprovence-presse.fr

3 min

Delphine TANGUY,dtanguy@laprovence-presse.fr
Delphine TANGUY,dtanguy@laprovence-presse.fr

Depuis les attentats de 2015, l’État incite les élus à s’associer à la prévention On les nomme les "signaux faibles" de la radicalisation religieuse : une conversion soudaine, des propos complotistes, une attitude ouvertement discriminatoire envers les femmes, une déscolarisation des enfants, une attitude agressive et hostile aux valeurs de la république… Depuis les attentats de 2015, identifier e

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :