SFR Presse
Le Télégramme
3 septembre 2019

Rentrée. L’enseignement catholique garde la foi

Lannig Stervinou

2 min

Lannig Stervinou
Lannig Stervinou

Malgré 600 élèves en moins et la suppression de 17 postes dans le premier degré, le réseau de l’Enseignement catholique du Finistère regarde vers l’avenir. « Nous abordons cette rentrée des classes avec convictions et enthousiasme, dans une approche éducative que nous souhaitons la plus personnalisée possible », assure Patrick Lamour, le directeur de l’enseignement catholique du Finistère. 64 000

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :