SFR Presse
01 Net
15 octobre 2019

«MA DIFFÉRENCE EST MAINTENANT UNE SOURCE D’INSPIRATION»

2 min

Ce Rennais de 36 ans, qui a perdu une main dans un accident du travail à 18 ans, supervise aujourd’hui le développement en open source de sa prothèse bionique avec son association My Human Kit. 01NET Comment vous est venue l’idée de fabriquer votre propre main bionique? N.H. Je voulais une prothèse polydigitale, c’est-à-dire dont je pourrais faire bouger les doigts. Mais ce typ

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :