SFR Presse
Libération
3 octobre 2018

Indonésie : «Qu’est-ce que vous voyez ? Des cadavres»

Face à l’absence d’aide, un groupe de pêcheurs de Palu, ville de l’archipel balayée par le tsunami, tente d’extraire des corps déjà en état de putréfaction. Avec des moyens rudimentaires.

4 min

1 like

L’odeur a parlé, celle de la putréfaction. C’est elle qui a mis Sarman Sabila, pêcheur de 45 ans, et son petit groupe sur la voie d’un nouveau cadavre. Tous habitent à quelques mètres de la plage de Palise, juste derrière le pont jaune vif Ponulele, l’un des symboles de la ville de Palu. Un emblème à présent fendu en deux et avachi dans l’eau. A l’image du quartier dévasté qui se dressait naguère

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :