SFR Presse
Libération
27 novembre 2018

Mix énergétique : c’est vert, mais un peu juste

S’il reste modeste sur les fermetures de réacteurs au-delà de Fessenheim, Macron s’est montré plus volontaire sur les énergies renouvelables.

3 min

Emmanuel Macron a tranché le nœud gordien de la transition énergétique. A sa manière : il veut réduire mollement la place de l’atome pour développer fortement la part des énergies renouvelables dans la production d’électricité. Le tout sans faire de peine à EDF : «réduire la part du nucléaire, ce n’est pas renoncer au nucléaire», a-t-il prévenu. En présentant ses arbitrages pour la «PPE» (programm

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :