SFR Presse
Corse Matin
16 mai 2019

Le phénomène et son intensité expliqués par Météo France

MOQ

1 min

MOQ
MOQ

L’épisode d’hier, "très rare et très remarquable" selon les mots que Patrick Rebillout, chef du centre météorologique de Météo France à Ajaccio, a adressés à nos confrères de l’AFP, n’est néanmoins pas le premier du genre. En 2007, 2010 et 2015, d’autres phénomènes neigeux avaient été enregistrés en mai. Sur son site internet, Météo France a malgré tout rédigé une page consacrée aux chutes d’hier.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :