SFR Presse
Midi Olympique Rouge
29 septembre 2019

L’USAP est malade

1 min

perpignan dominés dans le combat, les catalans sont tombés dans le piège normand. Au délà d’un dépit legitime côté catalan, les mines sont tristes et la grosse déprime pointe son nez. Dans ces conditions, il est difficile de trouver un joueur voulant bien s’exprimer. C’est donc Partick Arlettaz qui s’y colle : « C’est une grosse deception. Nous faisons toujours la même chose et surtout les mêmes

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :