SFR Presse
Le Figaro
9 septembre 2018

Alors que le président s’essouffle, la révision de la Constitution plus nuisible que jamais

L’administration ne peut pas dire toute la vérité sur les sujets qui conditionnent l’avenir. Seul le Parlement en a la possibilité, explique le député LR de la Haute-Marne*.

François Cornut-Gentille

4 min

François Cornut-Gentille
François Cornut-Gentille

Suspendue au milieu de l’été, la réforme institutionnelle demeure, selon le premier ministre, une priorité et doit, à ce titre, de nouveau être soumise à l’Assemblée cet hiver. Les difficultés rencontrées aujourd’hui par le président et le gouvernement devraient les inciter à se poser une seule question : est-elle le bon outil pour améliorer l’action des gouvernements ? Il est permis d’en douter.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :