SFR Presse
Midi Olympique Rouge
8 septembre 2019

Aurillac beaucoup trop tard

1 min

Tête basse, Aurillac est rentré aux vestiaires avec le sentiment d’avoir fait une boulette que « l’on peut difficilement expliquer », selon Peuchlestrade, avec une première mi-temps à l’envers. Pénalités manquées, pénaltouche cafouillée, passe non maîtrisée, ballons tombés… Rien ne va. Derrière, Béziers rigole, plante un premier essai en contre puis un second en force après le jaune reçu par Corbe

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :