SFR Presse
La Provence
14 février 2019

Un Wild Kong, trait d’union entre le sport et l’art

B.G.

2 min

B.G.
B.G.

Une coupe classique, un bouquet de fleurs, quelques confettis et, avec un peu de chance, la bise de madame le maire. Voilà ce que reçoit traditionnellement le vainqueur d’une course cycliste. Une coupe parmi tant d’autres qui finira par prendre la poussière sur la cheminée. Voire dans le grenier. Partant de ce constat, Richard Orlinski a eu une idée. Brillante. "Créer un trophée exceptionnel". L’a

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :