SFR Presse
Pianiste
11 décembre 2019

Il jouait du piano debout

1 min

➜ Au collège La Combelle de Quimper, le self accueille un nouvel hôte : un vieux piano en acajou, don d’une ancienne élève. La principale du collège affirme vouloir contribuer au « bien-être » de ses élèves et de l’établissement, à l’instar des pianos en gare. Mais tout le monde ne l’entend pas forcément de cette oreille. À la gare de Montpellier, l’instrument a été renversé et piétiné sous le reg

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :