SFR Presse

Gilets jaunes : policiers, gendarmes et militaires pour une impunité zéro 200 millions de dégâts

3 min

Ambiance. « M. le préfet de police, je vous demande donc une impunité zéro. La place des black blocs est en prison, pas sur les Champs-Élysées. » Lors de la cérémonie d’intronisation du nouveau préfet de police de Paris Didier Lallement, hier, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner n’a pas mâché ses mots. Alors que les Champs-Élysées ont été le théâtre de violences lors de la manifestatio

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :