SFR Presse
Libération
13 juin 2018

«Aquarius» : en Espagne, avec son offre généreuse, Pedro Sánchez se singularise

Le nouveau Premier ministre a proposé d’accueillir l’«Aquarius» à Valence. Un geste approuvé par tous ses potentiels alliés.

2 min

En proposant le port de Valence pour accueillir - en trois embarcations différentes - les 629 migrants du navire humanitaire Aquarius, le tout nouveau chef de gouvernement socialiste a créé une onde de choc positive et, lui qui était inconnu ou presque, réussi à se positionner en Europe. «Geste solidaire», «acte de dignité», «générosité exemplaire», entend-on dans les médias et au sein des autres

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :