SFR Presse
Le Figaro
14 juin 2018

Theresa May otage des factions tory sur le Brexit

La première ministre britannique étouffe une fronde des proeuropéens en leur promettant des concessions dures à tenir.

Florentin Collomp

3 min

1 like

Florentin Collomp
Florentin Collomp

ROYAUME-UNI À chaque jour suffit sa peine. Theresa May sort indemne d’un débat parlementaire britannique sur le Brexit… jusqu’au prochain, prévu lundi. À la faveur de promesses de la onzième heure, elle est parvenue à étouffer une fronde grandissante de ses propres députés conservateurs, lors de l’examen en deuxième lecture du très important projet de loi de retrait de l’Union européenne. Un text

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :