SFR Presse
Marie-Claire
4 janvier 2019

L’éblouissement chromatique

1 min

Woody Allen rêvait d’entrer de plain-pied dans l’écran et il en a fait La rose pourpre du Caire. Avec l’artiste belge Ann Veronica Janssens, c’est dans la couleur que l’on saute à pieds joints. Dans ce brouillard lumineux, on se laisse porter par une chromie fugitive, à la limite de l’éblouissement. Monet, le maître des lieux, aurait-il aimé cette expérience immersive? Sans doute, lui qui a été le

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :