SFR Presse
Le Figaro
18 juin 2019

Noureev se paye les soviets

CINÉMA  Ralph Fiennes a choisi de dresser le portrait du sulfureux danseur au moment de son passage à l’Ouest. Un peu trop sage pour le sujet.

Françoise Dargent

2 min

Françoise Dargent
Françoise Dargent

Une bombe à retardement. En 1961, lorsque l’URSS décide d’envoyer Rudolf Noureev (1938-1993) avec le Ballet du Kirov en tournée à l’Ouest, elle marche sur des œufs. Le danseur porte peut-être avec flamboyance l’excellence du ballet russe mais il est aussi un adepte des pas de côté qui peuvent entacher cette belle opération de communication culturelle. Il ne s’agit pas de gâcher la première tourné

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :