SFR Presse
Courrier Picard
25 avril 2019

L’État reconnaît une défaillance dans la sécurité

1 min

Le Sri Lanka a reconnu mercredi une défaillance de l’État en matière de sécurité, incapable d’empêcher les attentats jihadistes du dimanche de Pâques qui ont tué autour de 360 personnes, malgré des informations préalables de la communauté du renseignement. Une note d’avertissement, il y a quinze jours, prévenant que le mouvement islamiste local National Thowheeth Jama’ath préparait des attentats,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :